Syabrubesi to Thuman...

29/07/2010 - Pays : Népal - Imprimer ce message

29 juillet : Syabru -Thuman

La maman de Pasang est venue m’accueillir à Syabrubesi et le lendemain on part ensemble direction le village de Thuman perché dans la montagne. Le départ est prévu à 8h car il va nous falloir plus de 4 h de marche youpi on saute de joie !!!!!!!!

Un porteur doit venir de Thuman chercher mon big sac à dos car j’ai à peine fait 100 m avec pour rejoindre la boutique de la tante de Pasang à Syabru que j’ai mon genou gauche qui déconne, j’ai l’impression de le perdre, heureusement que ce gentil porteur vient m’aider car je ne me voyais pas faire le route avec.

On s’arrête donc chez sa s½ur, elle m’offre le thé….j’ai pas trop le choix que d’accepter….la maman de pasang en profite pour faire quelques achats supplémentaires.

 

Et c’est enfin le départ, à la sortie du village on tombe bien-sûr sur un check-point : contrôle des papiers (enfin seulement pour moi) et enregistrement sur leur registre pour savoir où je vais, combien de temps je reste là, ok pas de soucis. Il est 9h quand on quitte le poste de contrôle.

On emprunte la route (piste) faite par les chinois, on suit le cours d’eau « la Bhote Koshi« , pendant un bon moment puis on s’enfonce à travers les champs de cannabis pour grimper dans la montagne.

Un premier pont suspendu qui enjambe la rivière « Chilime Khola », superbe puis montée, montée, montée, à travers la forêt, un semblant de route (plusieurs lacets) à un taux d’inclinaison très important à mon goût, la forêt avec des ruisseaux, c’est superbe mais épuisant. On croise du monde qui descends sur Syabru. Puis on s’arrête pour reprendre notre souffle. Il est environ 9h30, je trouve que l’on a super bien marché, j’avais l’impression qu’il était plus tard que ça !!!

On reprends notre route toujours en montée dans des paysages magnifiques puis vient le versant avec les rizières en terrasses, les champs de maïs, whoua, à vous couper le souffle. Le chemin est étroit parfois on a du mal à le voir et je me dis heureusement que j’ai un guide !!!! Car par endroit je n’aurais pas cru que c’était un sentier. Avant 11h on fait une pause, j’en profite pour téléphoner à Krishna car sur la route il avait essayer de me joindre plusieurs fois mais je n’ai pas voulu lui répondre tellement j’étais essoufflée !!! Puis on fait quelques pas de plus et on s’arrête dans une fermette pour déjeuner : épi de maïs grillé et ½ufs dur. On reprends la route vers 11h30 à travers les rizières et on tombe sur une patrouille de police, Surprise !!!! Mais pas de contrôle, ils demandent juste où je vais et si j’ai un guide !!!! Ben non, je me débrouille seule, perdue dans la montagne !!! Quelle bande d’idiots !!! Enfin bref, chacun repart de son côté.

Puis viens une super longue montée pour aller de l’autre côté du versant de la montagne….j’avoue que je n’en peux plus, je suis en nage, la maman de Pasang s’arrête souvent aux source d’eau, des petits torrents à flanc de montagne et je la copie….je dirais que je la suis pas à pas !!!!

Les premiers shortens font leurs apparitions, territoire tibétain en vue !!!! Puis j’aperçois au loin la gompa du village de Thuman…..le village n’est pas loin mais la montée est rude, un escalier irrégulier, mon genou en a marre, il craque de plus en plus, vivement que l’on arrive.

Je sais que la maison de Pasang est en haut du village donc patience, je monte à mon rythme. Et voilà on y est quelques ruelles parfois un peu boueuse et on arrive enfin. Il est environ 13h.

On aura mis 4h pour atteindre le village, j’aurai pas parier dessus, je pensais que j’allais plus ralentir sa maman et mettre 5 à 6h. Un challenge de plus de réaliser !!! Le village est à peu près à 6 km de Syabrubesi (en ligne droite ou à vol d‘oiseau) pour information !!!

 

 

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Copyright © Vanessa Tsering Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.