Histoire du monastère Samtenling

11/07/2010 - Pays : Népal - Imprimer ce message

C’est sous la bénédiction du 7ème Dalaï Lama et du 5ème Penchen Rinpoche que le « Mani La kha Temple » de Kyidrong est connu sous le nom de monastère Tashi Samtenling.

Kyidrong signifie « happy valley » en tibétain. La vallée a aussi été béni par beaucoup d'autres influences religieuses, de grands maitres, des abbés, des lamas tels que l'abbé Shantarakshita, Guru Rinpoche (Padmashambava), Kamalashila, Jetsun Milarepa, Rendawa Shonu Lodro et bien d'autres.

En particulièr, cet endroit a été fréquenté par Jowo Je Palden Atisha qui prêcha la tradition Kadam. Il inscriva plusieurs mantra sur les rochers pour inspirer ses successeurs.Par conséquence, cet endroit est appelé "Mani La Kha".

La vallée est situé au sud du Tibet près de la frontière du Népal. L'auteur de "7 ans au Tibet" a très bien décrit la beauté de la vallée Kyidrong dans son livre. Au 18ème siècle, le grand maitre et tuteur personnel du 8ème Dalaï Lama, Yongzen Yeshi Gyaltsen a crée dans cette vallée le premier monastère Samtenling en 1756 exactement.

Yongzen Yeshi Gyaltsen est né à Tsang Ta-Nak au Tibet en 1713. Il étudia au monastère Tashi Lhunpo à Zhigatse où il obtenu le plus haut degrée académique (Kachen). A 23 ans, il partit pour la vallée de Kyidrong où il résida pendant 15 ans. Il pratiqua la méditation (de longue période de la pratique de la méditation solitaire) et enseigna à ses disciples. De ses années d'enseignement et de méditation, il devint le principal tuteur du 8ème Dalaï Lama pendant 12 ans. Il est reconnu comme une des plus grandes figures religieuses au Tibet, alliant une grande érudition, une droiture et un haut niveau de développement spirituel. Il a aussi écrit et laissé un héritage de 18 volumes d'ouvrage au sujet de la philosophie bouddhiste (les pratiques et rituels). Il était bien connu dans tout le Tibet comme un grand maitre de Lojong (l'entrainement de l'esprit). Au Tibet, son monstère était le lieu de ralliement pour pratiquer le Lamrim (Stage sur la voie) et pour obtenir les connaissances à un haut niveau d'étude de la philosophie bouddhiste pour les personnes vivant au Tibet et dans la zone frontalière avec le Népal. Ces traditions uniques du 1er monastère Samtenling ont été poursuivies depuis lors sans interruption. Au cours des siècles le monastère Samtenling est devenu particulièrement réputé pour son respect minutieux des disciplines monastiques.

In English, see the next message, thanks !!!

 

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Copyright © Vanessa Tsering Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.