Arrivee du groupe

05/08/2010 - Pays : Népal - Imprimer ce message

5 Août : arrivée du groupe

 

Les choses vont enfin commencer. On se prépare à accueillir le groupe, ils doivent arriver en fin de matinée vers 11h ou midi.

Après un ptit déj (thé et pancake), j’essaye de participer autant que je peux; Dolma cours partout à la recherche de cata. La banderole d’accueil du groupe sera finalement installée à la guest-house, apparemment avec la présence des chinois dans le village, notre présence n’est pas très bien vu par eux.

Les années passées, la banderole était installée au niveau de l’école. Or cette année, ce n’est plu le cas.

Un ptit porche est installé au niveau de l’entrée de la guest-house, 2 hommes sont allés chercher des branches d’eucalyptus. Le tout sera agrémenté de fleurs : tournesols, fleurs des champs…

 

 

Puis une fois le porche fait, on s’attaque à la banderole. Ici tout les moyens sont bons : une cata fera office de banderole tout simplement. Je suis en charge d’écrire sur celle-ci, je vous avoue que ce n’est pas facile car c’est un tissu assez fin. Je trace les lettres et le mari de la cousine de Pasang m’aide à passer une autre couleur à l’intérieur des lettres.

Une fois celle-ci de prête, la cata est cousue à un bout de bois (bambou) puis suspendu au porche à l’aide de cata. Aucun fil de fer ou autre matériel n’a été utilisé, seulement du matériel bio : tissu (cata) assez résistant et végétaux pour la déco. Je suis super impressionnée car avec peu de choses ils se débrouillent et font quelque-chose de bien.

 

 

Mon autre activité du matin est de partir dans les rues du village avec quelques enfants pour ramasser les déchets présents dans les rues afin que celles-ci soient propre lors de l‘arrivée du groupe. En fait, les enfants ramassent les déchets et moi je fait office d’un inspecteur des travaux finis, je passe après eux pour voir s’ils ont bien fait le ramassage. Ici ou partout au Népal, les déchets sont jetés un peu partout dans la rue. Il n’y a pas réellement d’éducation à ce niveau. J’ai essayé de leur faire comprendre quand on les ramassait mais c’est peine perdu……certains ont compris mais d’autres par contre ont dû mal à intégrer cette notion.

Les déchets que l’on trouve sont principalement des emballages (sachets de chips, de bonbon, …) en papier non recyclés bien-sûr, bouteille en verre parfois. Enfin un peu de tout jeté à même le sol ou parfois laissé dans les murs car ici les murs des maisons sont en pierre.

On est parti de la guest-house puis on est descendu jusqu’au bout du village jusqu’à la route, je savais que les enfants en avaient marre mais je ne les ai pas lâché car à mi-parcours ça les soulait de ramasser les déchets. On est ensuite remonté jusqu’à la guest-house par la route. J’ai eu droit à plein de fleurs sur le chemin, c’était à celui qui m’en amenait le plus, c’était très drôle, mes deux mains étaient bien remplis. Une fois à la guest-house, je leurs ai fait comprendre de bien se laver les mains. Il y avait donc un peu embouteillage au niveau du point d’eau, tous en file indienne avec moi en dernier pour regarder s’ils se lavaient bien les mains. Ce fut quand même amusant même si en fin de journée en repassant dans les rues du village, il y avait des détritus parterre, j’étais un peu dégoutée !!!!

 

 

C’est bientôt l’heure, le groupe doit arrivé. Aurélien, Lucie et moi en profitons pour manger notre repas de midi puis nous nous préparons. Lucie avait mis sa robe tibétaine. Aurélien et moi demandons l’aide de Dolma et Didi. Dolma me prête une de ses robes et Aurélien à droit au costume traditionnel tibétain, ça lui va bien. Puis nous partons pour accueillir le groupe. On s’installe au bout du village, là où on voit très bien la route puis dès qu’on les aperçoit, on file à l’école pour que quelques enfants aient le temps de se préparer à les accueillir avec quelques fleurs.

L’arrivée du groupe est assez irréel pour moi, ça fait tout drôle de les voir; je retrouve bien-sûr les filles que j’avais laissé à Kathmandu. On remonte tous le village pour aller à la guest-house où nous attendent un pot d’accueil. Les villageois, les porteurs qui ont aidés sont là pour profiter et se reposer. C’est assez émouvant de les voir tous enfin là !!!!!

 

 

 

Hi !!

D-Day : welcome of the solhimal team

Note: 5/5 - 2 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :
Par KROUST
le 04/09/2010 à 09:41:01
Je vois que tu as fais office de maitresse !

Laisser un commentaire

Copyright © Vanessa Tsering Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.